La porte du Dragon, de Tsui Hark

Long Men Fei Jia - 龙门飞甲
vendredi 22 juin 2012

S’inscrivant à la suite des œuvres réalisées par le talentueux Raymond Lee en 1992, avec Tsui Hark comme producteur, et King Hu, le nouveau banquet
visuel de « l’auberge rouge 3D » coûta 35 millions de $, afin d’ajouter du relief aux personnages à deux dimensions. Adepte des contre-plongées, Tsui Hark confia l’exhibition tridimensionnelle à Chuck Comisky, responsable d’Avatar selon James Cameron.

Cependant, le second degré prévaut, dès le générique rappelant les films cantonais low tech de Wu Xia et à travers les nombreux combats tourbillonnants, voire humoristiques, dotés d’une musique décalée. Au demeurant, l’auguste Gordon Liu incarne encore Wan Yu Lou. Une excellente scène CGI consiste en la désintégration subie par une tasse de thé, introduisant Yu Hua Tian et ses étranges capacités.

Le spectateur retrouve Chen Kun, Wentai de Hua Mulan que nous résentâmes dès 2010, ici dans un double rôle : le redoutable Yu Hua Tian et son double, le niais Pu Cangzhou, hilarante composition. La trouvaille scénaristique essentielle vise l’ethnie qu’on pourrait baptiser de punk, commandée par une renarde barbare. La taïwanaise Gwei Lun Mei crève l’écran, avec ou sans 3D.

Tsui Hark débuta à la télévision et revisite toujours le Wu Xia Pian. Dès ses Histoires de cannibales en 1980 le réalisateur montre son appétence de l’anthropophagie. Le cinéaste collabora déjà avec Jet Li pour les six parties d’Il était une fois en Chine, dont il signa les trois premiers épisodes ainsi que le cinquième. Tsui Hark voulut entreprendre une carrière aux États-Unis : Double Team et Piège à Hong Kong avec Jean-Claude Van Damme.

Spectacle de combats chorégraphiés parmi des intrigues de cour et une chasse au trésor dans le désert : les officiels Wan Yu Lou et Yu Hua Tian, eunuque cultivant quelque Jin Ping Mei avec l’impératrice Wan Zheng’er, rivalisent alors que le sabreur redresseur de torts Zhao Huai’an veille. Yu Hua Tian doit assassiner la soubrette Su Huirong censée porter le fruit d’amours ancillaires avec l’empereur. La justicière Lin Yan Qiu sauve celle-ci et la conduit à la Porte du Dragon, auberge isolée au désert où l’on sert de la viande humaine…

Or, une fois tous les soixante ans, une tempête découvre l’ancienne opulente capitale Xixia. La princesse tartare lubrique Bu Ru Du, tatouée et triviale, accompagnée de sa bande, ainsi que la brigande Gu Shaotang et son malhabile compagnon Pu Cangzhou, sosie de Yu Hua Tian, fréquentent aussi la taverne, entre autres bandits. L’un des duels opposant Zhao Huai’an et l’eunuque culminera dans l’ œil d’un cyclone. Le dénouement s’effectuera dans la cité perdue tangoute.

Scénario : Tsui Hark 编剧:徐克

réalisation : Tsui Hark 导演:徐克

production : Tsui Hark 制片:徐克

chef-opérateur : Choi Sung Fai 摄影:蔡崇辉

montage : Yau Chi Wai 剪辑:邱志伟

Avec :Zhou Xun,Gwei Lun Mei, Jet Li, Aloys Chen Kun, Mavis Fan, Li Yuchun, Gordon Liu 主演:周迅 桂纶镁 李连杰 陈坤 范晓萱 李宇春 刘家辉

2011 / 122 min / Genre : Wu Xia Pian


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1062 / 235596

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site 40 - Le 7e Festival du Cinéma Chinois de Paris  Suivre la vie du site 1 - Films récents   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License