1 - Allocution d’ouverture de Pierre-Emmanuel Lecerf

Directeur des affaires internationales, des affaires financiers et juridique du CNC
lundi 23 octobre 2017

Bonjour à tous,

Pierre-Emmanuel Lecerf. Je dirige la direction des affaires financiers et juridique et aussi des affaires internationales du CNC, et je suis très heureux de vous accueillir aujourd’hui pour ce colloque assez exceptionnel.

Et Deanna, je vous ai déjà dit, combien exceptionnel par thématique, mais aussi par son organisation, puisque c’est la deuxième fois que nous organisons avec le Festival de Deanna Gao un colloque sur la thématique du cinéma chinois avec une perspective artistique et universitaire.

Mais c’est la première fois que nous l’organisons au CNC. La première année qui était une année test, c’était aux Langues O donc la grande école française pour l’apprentissage des Langues Orientales et pour la première fois nous avons souhaité cette année le faire au Centre National du Cinéma, pour une raison assez simple, et pour même deux raisons :

C’est que cette conférence, ce colloque, s’intègre dans la relation bilatérale franco-chinoise officielle qui est une relation faite d’échanges et de réciprocités et qui a pour objectif à la fois de promouvoir les échanges au niveau de la production, ce que l’on appelle la co-production.
Je suis très heureux d’avoir la présence de Philippe Muyl dans la salle puisque c’est le réalisateur emblématique de la co-production franco-chinoise et je le remercie vraiment de son témoignage d’aujourd’hui et surtout de sa présence.

Et puis, l’échange bilatéral entre les deux pays, il se fait aussi au stade de la diffusion et de la promotion des différences cinématographiques.

Cette année nous avons voulu aborder un thème peu connu en France, c’est la raison pour laquelle cette conférence, ce colloque, s’intègre vraiment dans nos relations diplomatiques, la volonté de promouvoir des créations que l’on ne connaît pas, et bien nous avons voulu aborder la thématique du cinéma des minorités ethniques en Chine.

Cela s’inscrit dans un discours et dans une volonté qui est notamment de retrouver tous les cinémas autour de la route de la soie, mais pas seulement, bien entendu. Toutes les minorités ethniques en Chine sur la route de la soie ou pas, ont un cinéma, ont une création, et il était donc absolument nécessaire de le faire connaître en France, à Paris. A Paris notamment, où siège de nombreuses organisations en charge de la promotion du cinéma international et de la diversité culturelle.

Comme la diversité culturelle est un point très important dans les relations bilatérales entre la France et la Chine et aux seins de discussion comme par exemple à l’UNESCO, il nous paraissait utile et précieux d’organiser cette conférence aujourd’hui avec des participants, les panelistes qui sont extrêmement prestigieux, et c’est un honneur pour le CNC. Et je tiens vraiment à remercier Deanna et toute l’équipe du festival, c’est un honneur pour nous d’accueillir des personnalités de renom pour traiter cette problématique qui nous est vraiment chère.

Je suis très heureux aussi du nombre de personnes qui vient dans cette salle, parce que on ne pouvait pas parier au départ que nous aurions autant de monde pour une problématique encore une fois peu connue en France.
Et c’est vraiment un travail formidable qui est fait pour que le cinéma chinois dans toute sa variété, dans toute sa diversité soit connu.

Donc, c’est vraiment un grand honneur pour nous, une grande joie.

Grand merci au festival, merci à vous tous d’être venu.

Et puis, ouvrons donc le débat autour de cette belle problématique.

Merci à vous tous.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 29 /

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Colloque sur le cinéma chinois   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License