Dans l’attente de son amour

1947, Hong Kong
mardi 7 septembre 2010

Scénario : FAN Yanqiao
Réalisation : HE Zhaozhang
Montage : ZHOU Shiqing
Avec : ZHOU Xuan, SHU Shi , HUANG Wansu
1947 / 82 mn / VO sous-titre français

Samedi 25 sept.
17h55
au cinéma Gaumont Opéra Capucines

L’élégant Gao Zhijian, écoutant sur la baie de Hong Kong les disques de l’artiste qu’il chérissait, LI Xiangmei, se souvient nostalgiquement. Suite à l’agression japonaise, Hou Xinming quitte Shanghai pour rejoindre le front de l’armée nationale de la résistance. Il confie son épouse Xiangmei et sa mère aveugle aveugle à son ami Gao Zhijian,enseignant patriote. Par l’entregent de son amie la mondaine Liu Qing, Xiangmei devient chanteuse de cabaret, ce qui mécontente fortement Zhijian. Après l’une des nombreuses disputes entre celui-ci et Xiangmei, l’occupant nippon arrête Zhijian pour action antijaponaise. Xiangmei aidée par Liu Qing, sauve Zhijian. Ils s’éprennent davantage l’un de l’autre malgré leurs multiples querelles. Cependant, ceux-ci s’interdisent de s’aimer autrement que platoniquement. A la libération en 1945, Xinming, estropié, manchot, revient chez lui. Dans une rencontre poignante la maman aveugle empoignera la manche vide du mutilé de guerre. Affligé nonobstant l’atmosphère de liesse suscitée par la victoire sur le Japon, Zhijian laisse Xiangmei, tous deux profondément émus. L’amour non consommé consume les cœurs. Dans l’affliction, Zhijian jette les disques chéris les uns après les autres à la mer.

L’âge de la fleur, rebaptisé In The Mood for Love chez WONG Kar Wai, s’entend la première fois au film de 1947 réalisé par HE Zhaozhang. Cette superbe chanson, la première du film, évoque l’état d’âme des amoureux séparés, contribue à la nostalgie de Shanghai, suggère le malheur des Chinois empêchés de retourner au pays en guerre. Chow Hsuan interprète l’entrainante Ye Shanghai - Shanghai la nuit, titre repris par ZHANG Yibai pour son film Le Longest Night in Shanghai en 2007. Zhou Xuan chante sept chansons, dont celle de la Victoire, avec comme compositeur principal Chen Gexin.

Dans l'attente de son amour

Le thème de la symphonie Pathétique de Tchaïkovski accompagne parfaitement la mélancolie des protagonistes. Les films de l’époques empruntent fréquemment les mélodies de la musique classique occidentale.

Une admirable scène, climax, emblématise la passion non aboutie : elle débute, de façon assez osée, nuitamment sur les pas en gros plan de Zhou Xuan qui descend l’escalier jusqu’à la chambre de son soupirant. Toutefois, la femme n’osera franchir le seuil et terminera sa déambulation nocturne sur la terrasse, sous un croissant de Lune et les étoiles. L’héroïne chantera de toute la tristesse de son cœur. Gao Zhijian l’attendait derrière la porte. Celui-ci abandonne la maison, emportant ses bagages, dont le phonographe. Un fondu enchaîné du visage de Xiangmei jusqu’au disque tournant sur le gramophone achèvera le long flash-back, illustrant parfaitement le souvenir auditif.

Dans l'attente de son amour

HE zhaozhang, né en 1915, termine Dans l’attente de son amour que ZHANG Shichuan a commencé. Il œuvre comme ingénieur du son pour trois films présentés dans notre édition 2009 du Festival : Amours prédestinés, Le Marché de la tendresse, Destin de femmes. Il réalise par la suite une vingtaine de films.

JPEG - 60 ko
Dans l’attente de son amour
L’Âge de la fleur - In The Mood for Love

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 597 / 230844

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site Les films par année  Suivre la vie du site 2010  Suivre la vie du site 22 - Hommage à CHOW HSUAN   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License