Accueil > 2 - Les Archives du festival > 30 - Le 8e Festival du Cinéma Chinois de Paris > Les éditos > Les éditos

Les éditos

La 8e édition du Festival du Cinéma Chinois de Paris a le plaisir de vous accueillir dans de belles salles de cinéma
au plein coeur de Paris.
Paris, capitale mondiale du septième art, a vu la naissance du cinéma. Avec ce festival, nous rendons hommage
à ses inventeurs en leur apportant les couleurs de la Chine.
Le Festival est né en mars 2004 dans le cadre de l’Année de la Chine en France. L’enthousiasme du public français
nous encourage de continuer à l’organiser. Nous avons déjà présenté plus de 240 films. Cette année, une soixantaine
de films seront projetés.
Avec la collaboration de l’Administration d’Etat du Cinéma de Chine, le soutien du Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère de
la Culture et de la Communication français et de la Mairie de Paris, ce festival est devenu un événement annuel apprécié par le grand
public. Avec son frère jumeau, le Panorama du Cinéma Français organisé par uniFrance en Chine, il façonne les liens cinématographiques
entre nos deux grands pays de cinéma et de culture. Notre festival est fier d’avoir participé à l’élaboration des accords de coproduction
France-Chine dès 2004, accords signés en 2010 par nos deux gouvernements.
Nous sommes heureux de collaborer avec la Ville de Harbin pour la promotion du cinéma au Nord-Est de la Chine.
Je suis heureuse que de nombreux réalisateurs, producteurs et acteurs viennent en France à la rencontre des spectateurs et professionnels
français. C’est une excellente occasion pour connaître l’appréciation du public en France. Notre festival sensibilise le regard
des cinéphiles vers ce pays lointain et montre la diversité du cinéma.
Dans cette édition, nous rendons hommage à Sun Mingjing, un grand réalisateur de documentaires, un pionnier des films pédagogiques. Ses films tournés dans
les années 30 et 40, présentent des images uniques de grandes villes, de la campagne, des écoles, de la société , conservées sur des bobines. Un trésor historique.
Ces films numérisés et restaurés par les Archives des Films de Chine spécialement pour notre festival, seront projetés en première mondiale. Des films muets
des années 20 seront projetés en ciné-concert. Le plus ancien film conservé en Chine, un burlesque de 1922, ainsi que le plus ancien film de Wuxia conservé et daté de 1929, seront accompagnés par des instruments de musique chinois, en création mondiale.

Nous avons aussi le bonheur de découvrir des films exceptionnels programmés par les Archives Françaises du Film et Lobster Films, tournés entre 1902 et 1928, accompagnés au piano par le talentueux Serge Bromberg. La musique fait vibrer le cinéma. Nous sommes heureux que notre festival soit aussi devenu une source pour la création. Les films récents relèvent d’un large éventail de diversité, qu’ils soient à grand spectacle ou un film d’auteur : de différents styles, thèmes, sujets, régions, villes, campagnes, éthnies, époques, et de différents genres : comédie, romantique, drame, wuxiapian, suspense, guerre, épique, fantastique, mélodrame.

Pour les films d’animation, nous offrons à notre public des bijoux typiquement chinois des Studios d’arts de Shanghai. Les documentaires nous présentent la richesse de la culture chinoise, ainsi que l’histoire méconnue de ce grand pays. Avec la collaboration de l’Institut de recherche pour la communication internationale de la culture chinoise, du CNC, de l’Université Paris VIII, de l’Université de Paris XI, de l’Esra, de l’ESCP, le festival organise trois forums à thème qui réunissent les professionnels chinois et français, avec les étudiants à Paris. Notre festival met l’accent sur la jeunesse, donne une occasion exceptionnelle pour les jeunes à la rencontre des grands spécialistes du cinéma venant de Chine, offre à tous un échange très riche.

Dès la naissance du festival, nous avons eu le fidèle soutien des institutions françaises et chinoises, de beaucoup d’amis, je leur en suis très reconnaissante.

Je voudrais remercier les cinémas Max Linder, la Pagode, le Lincoln, les 7 Parnassiens, les 5 Caumartin, qui nous ont prêté leur concours.

J’adresse mes sincères remerciements aux journalistes qui contribuent à faire connaître le festival auprès d’un large public.

Nous avons une équipe de bénévoles formidables et je les remercie de tout cœur.

Je vous convie à venir nombreux découvrir et apprécier la beauté et la finesse du septième art chinois, partager émotions et culture, et passer d’agréables moments avec nous.

Deanna Gao
Présidente et Fondatrice

Articles de cette rubrique


Aurélie Filippetti (Les éditos)

Ministre de la Culture et de la Communication
mardi 22 octobre 2013
C’est dans le cadre des années croisées France-Chine que ce Festival du cinéma chinois de Paris est né, en 2004, de la volonté de favoriser la compréhension mutuelle et mettre en avant la diversité de la création cinématographique chinoise. C’est avec cette même ambition de réciprocité des échanges pour (...)


Tong Gang (Les éditos)

Vice Ministre de l’Administration d’État de la Radio, du Cinéma et de la Télévision
mardi 22 octobre 2013
À l’occasion de l’ouverture solenelle du Festival Cinéma Chinois de Paris 2013, Au nom de l’Administration d’Etat de l’Actualité, de la Publication, la Radio, du Cinéma et de la Télévision, je tiens à exprimer mes chaleureuses félicitations pour ce festival. Depuis ces dernières années, le cinéma chinois (...)


Deng Li (Les éditos)

Chargé d’affaires a.i., Ambassade de Chine en France
mardi 22 octobre 2013
La 8ème édition du Festival du Cinéma Chinois de Paris s’ouvre, comme prévu, à l’approche du cinquantenaire des relations diplomatiques sinofrançaises. Mes félicitations les plus chaleureuses à ce grand rendez-vous culturel ! Né dans les Années croisées Chine-France (2003-2005), le Festival a contribué, (...)


Zhang Jianyong (Les éditos)

Directeur général des Archives du film de Chine
mardi 22 octobre 2013
Depuis sa création, 7 éditions du Festival du cinéma chinois de Paris ont déjà eu lieu. Chaque édition présente un thème ou un personnage important et original qui passionne le public français. Ainsi ce festival est devenu une plate forme prestigieuse et importante pour faire connaitre les films (...)


Jean-Paul Salomé (Les éditos)

Président d’Unifrance
mardi 22 octobre 2013
La 8ème édition du festival du cinéma chinois a comme parrain Claude Lanzmann dont le « Le Dernier des Injustes » fut présenté au festival de Cannes de cette année. Nous sommes à nouveau très heureux de soutenir cet événement, qui s’inscrit dans la continuité des éditions précédentes, et qui permet aux (...)


Frédérique Bredin (Les éditos)

Présidente du CNC
mercredi 14 août 2013

Au moment où je prends mes fonctions à la Présidence du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), je tiens à réaffirmer la détermination des pouvoirs publics français à nouer avec la culture chinoise des liens solides, particulièrement dans le domaine du cinéma.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 231025

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site 30 - Le 8e Festival du Cinéma Chinois de Paris  Suivre la vie du site Les éditos   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License