Le Fusil de Lala

Lala’s Gun / Lala de qiang (滚拉拉的枪)
vendredi 14 août 2009

Titre original : 滚拉拉的枪 (Lala de qiang)

Réalisateur et scénariste : Ning Jingwu - 2008, Chine, 1H43.

Avec WANG Jishuai SHI Mingma GUN Dangyuan GUN Maishuai

Lala vit à Biasha, au cœur des montagnes du sud-est de la province du Guizhou. Parmi les nombreux groupes faisant partie de la nationalité Miao, les Miao Noir de Biasha ont conservé leur propre parler et une culture singulière très ancienne, miraculeusement préservés jusqu’à aujourd’hui.

Depuis des temps immémoriaux, les Miao vivent en étroite symbiose avec la nature à laquelle ils croient qu’ils ne peuvent prendre que ce qui est indispensable à leur survie.

A Biasha, la tradition veut que quand un enfant nait on plante un arbre appelé son arbre de vie. A sa mort, l’arbre servira à faire son cercueil.

PNG

Lala a quinze ans, l’âge auquel un garçon devient un homme ce qui, selon la tradition, est marqué par une cérémonie de passage au cours de laquelle il reçoit son premier fusil. Il n’y a pas si longtemps, le bêtes sauvages pullulaient dans ces montagnes sauvages et le fusil servait à se défendre et à chasser. Les temps ont changé. Aujourd’hui la chasse est interdite et le fusil n’est plus utilisé que pour tirer en l’air, en l’honneur des dieux.

A Biasha les liens familiaux sont très forts. La mère de Lala est morte à sa naissance et son père a disparu. Sa grand-mère l’a élevé avec amour mais son père lui manque terriblement. Il part à sa recherche. Comment le retrouver avant la célébration de son passage à l’âge adulte ?

Lors d’un voyage au Guizhou, le réalisateur NING Jingwu, originaire du Nord de la Chine, a eu le coup de foudre pour Biasha village où sont préservés des genres de vie ayant peu évolué depuis l’antiquité et prônant des valeurs fondamentales dont on s’aperçoit aujourd’hui que loin d’être démodées, au contraire elles sont souvent à la pointe de la modernité.

Avec ce film, tourné entièrement avec les villageois de Biasha, dans leur parler local, Ning Jingwu rend hommage à leur culture, qui pour être sans écriture, n’en est pas moins un conservatoire d’admirables coutumes qui nous font rêver d’un monde plus simple et meilleur.

Sélectionné par le festival de Berlin 2009 dans la section Génération 14plus.

Diplôme en 1996 de L’Institut de cinéma de Pékin en réalisation, NING Jingwu scénariste, réalisateur et producteur, a réalisé une dizaine de films. Il s’est fait connaître à l’échelle internationale avec Le Nid d’oiseaux, également présenté ici.


Portfolio

Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala Le Fusil de Lala
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1248 / 230844

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 1 - La 11e édition du festival de cinéma chinois de (...)  Suivre la vie du site Les films   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License