Soleil de plomb

太阳开花 (Tai Yang Kai Hua)
samedi 26 octobre 2013

Le chanteur d’opéra Su Yue Ming, étiqueté « contre-révolutionnaire », se trouve déporté pour rééducation par le travail dans le village Jin Gouzi, une contrée reculée. Le film à travers des rencontres humaines reflète le contexte rural de la Grande Révolution culturelle prolétarienne qui persécutait les « Quatre Vieilleries » : vieilles idées, culture, coutumes et habitudes.

L’histoire se passe dans le contexte de la Grande Révolution culturelle prolétarienne, qui persécutait les « Quatre Vieilleries » : vieilles idées, culture, coutumes et habitudes.

1968 : le chanteur Su Yueming, est étiqueté « contre-révolutionnaire » parce qu’on lui reproche d’avoir chanté La Traviata, interdite comme tous les opéras occidentaux. Il est envoyé dans une contrée reculée, le village Jin Gouz pour « rééducation ». Isolé dans un temple abandonné, seule Xizhi, veuve qui vit avec son fils Juer, ose l’aider.

Le soupirant Huzi, qui harcèle Xizhi, surprend le persécuté affamé qui récupère des miettes dans l’auge de l’âne du village. Xizhi sauve Su de l’arène d’accusation en disant vouloir le réformer en l’épousant. Su enseigne secrètement son art vocal à Juer qui a chanté les airs rituels en cachette pour les enterrements comme son père qui a été persécuté à mort.

Sur le chantier de terrassement, Su aperçoit un éboulement et se précipite pour sauver Juer : cet acte héroïque lui coûtera ses deux jambes. Et un jour, Juer l’empêche de se suicider.

Malgré sa réhabilitation en 1978, Su n’a pas quitté le village.

1988 : retransmission radiophonique du célèbre ténor à travers les haut-parleurs : Juer est lauréat de la compétition vocale internationale.

Réalisation : Qiao Liang 导演 : 乔梁
Chef-opérateur : Liu Biao 摄影:刘飚
Montage : Ma Qilin 剪辑:马其林
Avec : Gao Zifeng, Chang Yuhong, Hao Han, Ji Bo 主演:高子沣, 常玉红, 郝汉, 嵇波

Qiao Liang, né à Changchun, est professeur de réalisation de l’Académique du cinéma de Pékin,où il est diplômé d’un doctorat. Son premier film Zhenzhen réalisé en 2004, obtient le prix du meilleur réalisateur au Festival des étudiants de Pékin. Son chef-d’œuvre Les deux épouses, réalisé en 2009 a été présenté à notre festival en 2011.

Soleil de plomb bénéficie d’un cadrage soigneux, agrémenté de plans nocturnes esthétisants, avec de belles lumières.

On reconnaît le talent de Chang Yuhong, incarnant Xizhi : dans Les deux épouses, Yuhong interprétait déjà talentueusement une tout autre paysanne, Jin Ling.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 343 /

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site Les films par année  Suivre la vie du site 2013   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License