L’attaque du convoi d’or

Huang Jin Da Jie An / 黄金大劫案
samedi 26 octobre 2013

Scénario : Xing Aina, Yue Xiaojun, He Ruirui, Wang Hongwei, James Yuen
Réalisation : Ning Hao
Chef-opérateur : Zhao Fei
Montage : Cheung Ka Fai
Production : Cheval au galop
Avec : Lei Jia Yin, Tao Hong, Keiichi Yamazaki, Guo Tao, Fan Wei, Liu Hua,
Huang Bo
2012 , 110 min, Genre : comédie patriotique

Les spectateurs ne doivent pas manquer le fabuleux générique, le plus beau
dessin animé, introduisant les foisonnantes images et rebondissements, écrits par cinq scénaristes, de cet extraordinaire mixité de comédie et de patriotisme.

A Shinkyo (Changchun), au Dongbei, au Nord-Est, intégré à l’État fantoche du Mandchoukouo avec le dernier empereur Qing, Puyi, censé régner, mais sous obédience japonaise, l’escroc Xiao Dong Bei commence par voler un curé bonhomme en se prétendant résistant de Jiu Guo Hui, extorquant un prétendu impôt révolutionnaire. Peu après, la police collaborationniste interpelle Dong Bei. Celui-ci, détrousseur d’enfants mendiants, exclusivement mû par l’appât du gain, s’associe à la résistance de Jiu Guo Hui, qui opère sous couvert de tournages : l’actrice Fang Die dirige fermement le vol de huit tonnes en lingots d’or déposés à la Banque Yamato lors des noces du frère de Puyi et de Xixi, la fille du banquier. En crescendo, l’antihéros Dong Bei s’accomplira, tombe amoureux mais devient vite orphelin et veuf, finit par venger le décès de ses proches face au redoutable capitaine japonais Kounosuke Toriyama : Xiao Dong Bei exécute ses obligations filiales et patriotiques.

La comédie de guerre, OVNI cinématographique, bénéficie d’un rythme échevelé, sur une musique entraînante, et d’une superbe cinématographie, aux décors numériques magnifiques, en rapport avec Guy Ritchie. A l’instar des autres films réalisés par Ning Hao, les dialogues s’avèrent hilarants. Celui-ci commet une apparition dans le rôle d’un policier. Le réalisateur débuta en 2006 avec Crazy Stone, humour noir à petit budget pourtant succès.Conjointement aux acteurs de Crazy Stone, le comédien de théâtre et télévision Lei Jia Yin tient pour la première fois la vedette au cinéma, cabotinant dans le rôle désopilant de Dong Bei, lâche, cupide, finalement confucianiste et espion résistant. L’incarnation du méchant par Keiichi Yamazaki contribue amplement à la réussite de Huang Jin Da Jie An, sans oublier Tao Hong, interprétant une charmante et ambiguë Fang, dont la prestation permet au film comique de s’ériger en métafilm : le film filme un film en train de se tourner.


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 545 / 221750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site Les films par année  Suivre la vie du site 2013   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License