Chants d’enfance de la steppe

Tong Nian Chang De Na Zhi Ge - 童年唱的那支歌
mardi 19 juin 2012

Le documentaire filmant l’émotion, présente la première chorale enfantine issue des prairies mongoles, fondée en 2005. Trois récits se développent simultanément : le contexte régional, la formation des choristes, les spectacles à Beijing, entrecoupés par des interviews.

En Mongolie intérieure, s’étendant sur 1 177 500 km² et comprenant quelque 25 millions d’habitants, au nord-est d’Hulun Buir. Les enfants de là-bas savent chanter. Les 37 choristes représentent cinq anciennes tribus : Baerhu et Buryat, mongoles, ainsi que Daghur, Ewenki et Oroqen. En outre, le choeur comprend une dame ressortissant de ce dernier groupe, âgée de 76 ans : Erdonggua. Les Oroqens, sans langue écrite, composent une population dépassant à peine 8 000. Quant aux Buryats, ils représentent 70 000 âmes.

Les parents d’Amuri Qiqig, fille Baerhu de 13 ans, gardent plus de mille moutons. Duguima, Baerhu à la voix merveilleuse, se métamorphose en chantant les affres d’un lapin confronté aux destructions de l’environnement causées par les hommes.

Wuyun Chaok, Ewenki, subit le divorce de ses parents et le remariage de son père, phénomènes aussi connus chez les Buryats. Les minorités tribales Ewenki, Oroqen, Daghur constituent les dernières à élever des rennes.

La pure voix des enfants résonne dans la nature, des chansons que Genghis Kahn aurait entendues.

Réalisation : Wang Xiaozhe 导演:王小喆

Production : Wang Jiyan 制片:王纪言

2008 / 97 min


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 174 / 241762

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site 40 - Le 7e Festival du Cinéma Chinois de Paris  Suivre la vie du site 3 - Documentaires, animations et films d’archives   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License