L’été sans cigale

lundi 5 septembre 2011

Tan Yang, jeune homme altruiste, s’occupe de son grand-père, invalide, et doit abriter Liu Liu, enceinte de son cousin malhonnête Li Guoqiang : celui-ci fuit son créancier Zhu San et sa bande.

La cohabitation, d’abord difficile, les rapproche progressivement, grâce aux talents de cuisinier manifestés par Tan Yang. Liu Liu, qui dînait d’abord seule, finira par se plaire en compagnie des garçon et vieillard. La femme se montre sensible aux devoirs du mari défaillant assumés par son logeur, en déclarations muettes.

Cependant, Zhu San et ses deux hommes de main débarquent et menacent Tan Yang : la femme, enceinte et forte, n’hésite pas à mordre le voyou pour défendre Yang. Le couple s’enfuira suite à poursuite hilarante. La future maman devient amoureuse et s’embellit. Celui-ci la portera même, littéralement et en urgence, à la maternité par une nuit d’orage. À l’hôpital, Tan Yang aperçoit Zhu San et prend soin de lui. Mais Li Guoqiang revient pour emmener la mère et son bébé. Tan Yang sombre dans la tristesse, croyant reconnaître son amour en voyant des femmes avec enfant dans la rue.

Un an plus tard, Liu Liu revient : formeront-ils enfin un vrai couple ?

Le film s’imprègne d’un climat tout en moiteur et sueur estivales, évocatrices sans doute de quelque sensualité interdite, avec des relations sentimentales fortement rythmées par les repas, s’améliorant même grâce à la cuisine. Le drame psychologique s’éclaircit au moyen de l’humour : les méchants, chauves ou à touffe de cheveux, s’avèrent des rustres. S’agissant des fondamentaux, l’œuvre recourt à l’art du cadrage et au symbolisme.

La cinéaste Miao Yue travaille au Studio de Cinéma Emei et réalisa de nombreux téléfilms et séries. Elle obtint des prix Aigle d’or et Apsara volante.

Le svelte Lu Yu Lai interprète Tan Yang avec ses habituelles mines apathiques, dépitées ou boudeuses et son éclatant air de jeunesse, rôle qui lui rapporta le prix du meilleur acteur à la télévision au festival estudiantin de Beijing en 2010. Diplômé par l’Académie centrale d’art dramatique, le comédien participa à des films importants en second rôle : Le Paon de Gu Changwei en 2005, Le dernier voyage du juge Feng réalisé par Lu Jie en 2006, Niu Lang Zhi Nu, Portrait de femmes chinoises brossé par la stimulante Yin Lichuan en 2008 avec Yan Bing Yan.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 305 / 227079

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site Les films par année  Suivre la vie du site 2011  Suivre la vie du site 1 - Films récents   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License