La Rizière

lundi 5 septembre 2011


A Qiu a 12 ans, elle est Dong, une minorité du sud de la Chine, un peuple avec son propre langage, sans écriture, mais non sans culture, un peuple avec de riches traditions artistiques, un peuple qui a modelé les montagnes à l’entour et les a couvertes de rizières en terrasses. A Qiu vit avec son petit frère, âgé de 8 ans. Ils sont éduqués par leurs grands parents car leurs parents sont partis travailler sur des chantiers, à la capitale de la province. Au village, le grand-père est un maître de la construction des édifices traditionnellement bâtis en bois, les maisons et aussi les Tours du Tambour, lieux sacrés qui sont les emblèmes de chaque village. La vie de A Qiu se partage entre les études à l’école, où l’enseignement est donné en chinois mandarin, et le travail dans les rizières où elle aide ses grands parents. A l’école, elle est confrontée à la vie moderne ; à la maison, avec ses grands-parents, la tradition est parfois lourde à supporter.
A l’automne, pendant la moisson, la grand-mère meurt et pour assister le grand-père dans les travaux des champs, les parents rentrent momentanément au village. La famille se recompose, les liens se renouent mais l’avenir n’est pas simple à envisager et chacun va tenter de le construire à sa façon.

Cette fable écologique a été tournée sur plusieurs saisons, dans un village de montagne reculé. C’est le premier film dont les protagonistes, simples paysans, s’expriment dans le dialecte Dong local. ZHU Xiaoling, dont c’est le premier long métrage de fiction, est originaire de cette région autonome du Guangxi.
Pour plus de détails voir : http://www.larizierelefilm.com/dossier-de-presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 237 / 235317

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site Les films par année  Suivre la vie du site 2011  Suivre la vie du site 1 - Films récents   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License