Tristesse et joie de l’âge mûr

哀乐中年 (Aile zhongnian)
dimanche 28 août 2011

Un instituteur refuse de se marier après la mort de sa femme pour se consacrer à ses trois enfants. Dix ans plus tard, son fils aîné, qui travaille dans une banque, tombe amoureux de la fille du patron et l’épouse. Du fait de cette ascension sociale, il trouve le métier de son père trop misérable et le pousse à prendre sa retraite et à venir habiter chez lui. Le père s’exécute avec tristesse et sa nouvelle existence luxueuse et inutile lui pèse horriblement. Bien sûr, son fils l’entoure de prévenances (notamment en dépensant une fortune pour lui faire construire un magnifique tombeau !... expression d’humour noir assez inhabituelle dans le cinéma chinois) mais cela ne fait qu’augmenter sa dépression et son ennui. Son unique consolation lui vient d’une jeune institutrice, de l’âge de ses enfants, auprès de qui il retrouve goût à la vie. Ils tombent amoureux l’un de l’autre et décident de se marier, malgré l’opposition de leur entourage, ouvrent une école et ont la joie d’avoir un bébé. SHI Hui interprète ce rôle tout en nuances avec un immense talent.

Il y a des réminiscences de ce grand classique du cinéma chinois dans le film 飲食男女 / Salé sucré, réalisé par LEE Ang (李安) en 1994.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 206 / 221524

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site Les films par année  Suivre la vie du site 2011  Suivre la vie du site 2 - Hommage à SANG HU (1916-2004)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License