Éric Garandeau

Président du CNC
lundi 5 septembre 2011

Éditorial de Monsieur Éric Garandeau, Président du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée

Le travail accompli par Deanna Gao et son équipe pour promouvoir le cinéma chinois auprès du public parisien rejoint pleinement l’ambition du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) en matière de soutien à la diffusion des cinématographies étrangères en France. Programmé dans plusieurs festivals asiatiques, le cinéma chinois bénéficie d’un accompagnement exemplaire dans le cadre du Festival du cinéma chinois de Paris.

Cette 6e édition intervient dans un cadre nouveau s’agissant de la relation franco-chinoise, puisque l’accord de coproduction signé en avril 2010 par Frédéric Mitterrand et Wang Taihua a porté ses fruits. Première coproduction franco-chinoise, « Onze fleurs », le nouveau film de Wang Xiaoshuai, incarne le renouveau de la relation cinématographique entre les deux grandes nations de cinéma que sont la France et la Chine. Je souhaite à ses productrices ainsi qu’à son réalisateur de rencontrer un vif succès dans les salles de cinéma.

En me rendant à Pékin en avril dernier, j’ai eu le plaisir de constater que les professionnels chinois et français ont un désir fort de travailler ensemble. De nouvelles histoires naîtront de leurs rencontres. Elles deviendront ces films binationaux, à la fois français et chinois qui, un jour, trouveront eux aussi une place dans ce merveilleux Festival.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 288 / 232940

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site 50 - Le 6ème Festival du Cinéma Chinois de Paris  Suivre la vie du site 0 - Les éditos   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License