Apart together

mercredi 1er septembre 2010

Programmation annulée

Scénario : WANG Quan’an, NA Jin
Réalisation : WANG Quan’an
Montage : WU Yuxiang
2010 / 93mn / VO sous titre français
Avec : Lisa LU, LING Feng , XU Caigen

L’ancien soldat LIU Yangsheng obligé de fuir la Chine continentale en 1949 revient à Shanghai un demi-siècle plus tard après le décès de son épouse. Il y retrouve son amour de jeunesse Yue avec qui il eut un fils. Yue vit avec son mari et ses enfants. La famille éprouve toute une série de sentiments contrastés à l’arrivée de LIU Yangsheng. Les conflits, les arcanes administratifs, la compassion s’immiscent. Le destin guide ces deux âmes sœurs.

Des vétérans du cinéma, telle que Lisa LU, légende de Shanghai, apportent leur précieuse contribution à ce film réussi, véritable petit bijou d’intimité.
WANG Quan’an reçoit des récompenses au Festival de Berlin. Trois ans après l’Ours d’Or pour son film Le Mariage de Tuya, l’Ours d’Argent récompense en 2010, son nouveau film Apart together au titre du meilleur scénario, prix partagé entre le réalisateur scénariste et son co-scénariste Na Jin. Ceux-ci réussissent effectivement à alterner humour et émotion dans un film à la fois enlevé et doux-amer.
Des vétérans du cinéma, telle que Lisa LU, légende de Shanghai, apportent leur précieuse contribution à ce film réussi, véritable petit bijou d’intimité.
Retrouvailles, tout en arborant un aspect minimaliste, aborde avec brio différents thèmes profonds : la vieillesse et la jeunesse, les vieillards pouvant se révéler d’une étonnante audace et les jeunes gens conformistes, la famille et ses difficultés, le passage du temps sinon des sentiments, les rapports entre les différentes Chine, l’urbanisme de Shanghai fournissant le décor. Le réalisateur préfère cependant focaliser ici sur des scènes dans l’intimité familiale. Au demeurant, Le Mariage de Tuya présentait déjà une femme entre deux maris. Comme dans son précédent film, le cinéaste sait régénérer, avec ces Retrouvailles de personnes âgées, le schéma d’une relation triangulaire. WANG Quan’an utilise volontiers l’un des fondamentaux chinois : l’art de la table, en l’espèce au cinéma.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 486 / 227079

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Les Archives du festival  Suivre la vie du site Les films par année  Suivre la vie du site 2010  Suivre la vie du site Films récents   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License